Un roulement en fracas
s’étire en remontant
décroît en recommençant
et raconte l’histoire de la mer
aux pieds des mines du monde

laisse venir la mer
et le texte de la mer
sur le ventre de l'estran
laisse tomber la mer
dans ses roulements d’ombre
laisse venir la mer
depuis la chute des montagnes

aux pieds du plus grand gouffre
au travers d’autres versants
illuminés d’éclaircies à venir
les montagnes deviendront des nuages de mer...

 

La mer en mémoire d’eau : Serge Paulus (Texte), Pascal Naud (Photographies)